Le Blog de la Ventilation Efficace

Le Blog de la Ventilation Efficace

S’abonner au blog

Quel est le meilleur système de ventilation pour un bâtiment efficace ?

Publié par S&P le Aug 30, 2021
0 commentaire

Le terme NZEB ”Nearly Zero Energy Building" est l'acronyme de la définition en anglais des « bâtiments à consommation énergétique quasi nulle », un type de bâtiment à très haut niveau d'efficacité énergétique et à consommation d'énergie minimale. On retrouve  cette philosophie avec les labels Allemand Passivhaus, Suisse Minergie et Français Effinergie . Quel que soit le pays, tous ces labels ont pour objectif un bâtiment efficace.

Ce type de bâtiment sera obligatoire en Europe dans les prochaines décennies et c’est pourquoi la plupart des réglementations liées au secteur du bâtiment sont en cours de modification pour s’adapter aux exigences nécessaires afin d’obtenir ce résultat.

Depuis 1958 en France, le Code de la construction impose un système de ventilation afin d’éliminer les polluants produits. Depuis 1969, ces systèmes de ventilation doivent fournir un débit d’amenée d’air  suffisant en plus de garantir l’extraction et l’expulsion de l’air vicié. Cette notion est caractérisée par le taux de renouvellement d’air exprimé en m 3 /h.

Actuellement, les bâtiments neufs intègrent des systèmes d’isolation thermique performants, le contrôle de l’étanchéité à l’air de l’enveloppe et toutes sortes de technologies et des systèmes visant à réduire la consommation énergétique des bâtiments afin d’atteindre une efficacité énergétique maximale. En ce sens, ces bâtiments performants nécessitent plus que jamais de systèmes de ventilation efficaces afin d’assurer une bonne Qualité d’Air Intérieur, de contrôler l’humidité intérieure tout en obtenant un maximum d’économies d’énergie, un  confort pour leurs occupants tout en préservant le bâti.

Tout cela a pour conséquence que le poids de la ventilation sur les déperditions prend une part très importante de la puissance de chauffage installée.

Systèmes de Ventilation Mécanique

Les systèmes de ventilation mécaniqu e sont considérés comme la meilleure solution lorsqu’il s’agit de répondre aux exigences de la réglementation en matière de qualité de l’air intérieur, car ils permettent d’améliorer l’entrée et la qualité de l’air, intégrant des systèmes de filtration et des systèmes de contrôle.

On entend par ventilation mécanique celle dans laquelle le renouvellement de l’air est produit par le fonctionnement de dispositifs électromécaniques. Cette ventilation peut être réalisée avec extraction mécanique et prise d’air naturelle nommée ventilation Simple Flux ou avec extraction et admission mécanique, auquel cas on l’appelle  ventilation Double Flux.

Ventilation Mécanique Simple Flux

Seule l’extraction dispose d’un ventilateur qui évacue l’air depuis les pièces techniques et crée ainsi une légère dépression dans le logement.  L’amenée d’air s’effectue depuis les pièces principales par l’intermédiaire d’entrées d’air positionnées en parties hautes des menuiseries (fenêtres ou coffres de volet roulant) grâce à la dépression créée par l’extraction.

Ce système et pour des bâtiments performants est obligatoirement associé à une modulation de débit

Système fiable et performant, il est économique à l’installation. Il a pour inconvénient d’admettre l’air à température extérieure (froid en hiver et chaud en été) qui a pour conséquence d’apporter, en plus des coûts de chauffage, de l’inconfort en hiver et une montée en température des bâtiments en été.

[Voir les systèmes de VMC Simple Flux S&P]

Ventilation Mécanique Double Flux

L’amenée d’air et l’extraction disposent d’un ventilateur qui assure le débit d’air nécessaire. De plus, et selon le type de projet, la configuration d’admission et d’extraction peut être modifiée en centralisant ou en décentralisation selon le cas.

L’un des principaux avantages de ce système réside qu’un double-flux est souvent associé à un récupérateur d’énergie ; un système qui permet de ventiler un bâtiment de manière contrôlée en minimisant les pertes d’énergie car il profite d’une partie de l’énergie contenue dans l’air d’extraction pour la céder à l’air d’admission. Ce système fonctionne aussi bien en hiver, en préchauffant l’air d’admission, qu’en été, en refroidissant l’air extérieur si un système de climatisation est disponible ou en limitant la montée en température du bâtiment si celui-ci est dépourvu de système de climatisation.

En plus de ces avantages thermiques considérables, une ventilation mécanique double flux permet de filtrer l’air extérieur insufflé évitant ainsi l’introduction des polluants extérieurs qu’ils soient naturels (pollens, poussières, …) ou industriels (suies, microparticules, …). Il évite également l’infiltration du bruit extérieur. De plus, en intégrant un système de By-pass il permet un rafraîchissement nocturne gratuit souvent appelé « Free cooling ». Et enfin, en introduisant une légère surpression dans le système il permet de traiter les problèmes de Radon.

[Voir les systèmes de VMC Double Flux S&P]

Nueva llamada a la acción

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *