Le Blog de la Ventilation Efficace

Le Blog de la Ventilation Efficace

S’abonner au blog

Étude : installer une ventilation double flux en maison individuelle 

Publié par S&P le Sep 06, 2021
0 commentaire

Pour les constructeurs de maison individuelle, la ventilation double flux est une solution écologique très efficace pour assurer la qualité de l’air intérieur, le confort thermique et acoustique de l’utilisateur et, à long terme, réaliser des économies sur les déperditions de chauffage. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous recommandons la lecture de cet article de France Air.

Dans cette étude de cas, nous vous présentons un exemple de ventilation d’une maison individuelle avec un système de Ventilation Double Flux équipée d’un échangeur qui permet de récupérer les calories du chauffage en hiver, mais aussi les frigories de la climatisation en été. Pour les maisons non-climatisées il évite que la maison monte en température durant les périodes chaudes de la journée.

La solution présentée est une VMC Double Flux certifiée NF VMC exigée dans le cadre de la réglementation thermique RT 2012. Nous étudierons cette étude de cas à travers le plan suivant :

  1. Principe de fonctionnement
  2. Réglementations applicables
  3. Dimensionnement de l’installation
  4. Règles d’installation
  5. Sélection du matériel

1. Principe de fonctionnement 

La VMC double flux avec échangeur permet la récupération d’énergie (chaud et froid) et la filtration de l’air entrant dans la maison. L’objectif étant d’associer aux économies d’énergie une meilleure Qualité d’Air Intérieur et un meilleur confort pour l’utilisateur. 

L’air neuf capté sur la prise d’air unique est filtré et préchauffé ou refroidi gratuitement grâce à un récupérateur d’énergie d’un rendement >85% avant d’être introduit par des bouches d’insufflation dans les pièces principales (séjour, salon, salle à manger et chambres).

L’air pollué extrait du logement par les bouches d’extraction situées dans les pièces humides (salle de bains, buanderies, WC) cède son énergie à l’air neuf au travers de l’échangeur.

Hiver, Été (Nuit), Été (Journée)

[Voir les systèmes de VMC Double Flux S&P]

2. Réglementations applicables

Réglementation sanitaire

L’arrêté du 24 mars 1982 fixe un débit minimum à respecter en cuisine et le renouvellement d’air à respecter dans le logement. 

TABLEAU DÉBIT RENOUVELLEMENT D’AIR MINIMAL

Nombre de pièces principales

TABLEAU DES DÉBITS D’EXTRACTION PAR PIÈCE HUMIDE

Débits extraits exprimes en m3/

Inslufflation

Extraction

Dans la pratique, ces deux tableaux peuvent être représentés sous la forme suivante :

Réglementation Thermique RT 2012

La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs. Pour cela elle fixe un seuil maximum de consommation d’énergie primaire de 50 kW hep/(m².an) en moyenne.

Pour être conforme, le groupe de ventilation double flux doit être certifié NF VMC.

3. Dimensionnement de l’installation

Le logement pris en exemple est de Type 5 comprend trois chambres, un bureau et une salle à manger. Au niveau des sanitaires, il comporte une salle de bain, deux Wc et une douche.

La centrale Double Flux

  • Conformément à la réglementation en vigueur, le choix se portera sur la version verticale certifiée NF VMC T2 à T5. 
  • La VMC doit être accessible ou dans un local technique situé dans le volume chauffé ou isolé.

La centrale Double Flux

Bouches insufflation

  • Une bouche d’insufflation dans chaque chambre et le bureau et deux bouches dans le séjour.
  • Installer un régulateur 30 m3/h dans chaque bouche d’insufflation excepté dans les deux bouches du séjour.

Bouches insufflation

Bouches d’extraction

  • Une bouche d’extraction en diamètre 80mm par pièce sanitaire équipée d’un régulateur de 15 ou 30 m3/h (cf Tableau des débits par pièces humides)
  • En cuisine mettre une bouche de diamètre 125mm sans régulateur.

Bouches d’extraction

Prise d’air neuf

Prévoir une prise d’air en toiture ou en façade non exposée aux vents dominants.

Prise d’air neuf

Rejet d’air

Prévoir un rejet d’air de préférence en toiture.

Rejet d’air

Réseaux d’air

  • Chaque réseau peut être réalisé de façon centralisée avec un plénum de raccordement ou en ligne avec des dérivations.
  • Le réseau de conduits sera positionné dans le volume chauffé et devra être isolé. Privilégiez les conduits rigide type TUBISO sur les trames principales et semi-rigide type PLUGGIT sur les trames secondaires
  • En fonction de la configuration de la construction il est possible d’alterner des sections circulaires rectangulaires sous réserve de maintenir une section de passage équivalente.

Réseaux d’air

4. Règles d’installation

La réalisation d’une ventilation est soumise aux spécificités des règles de dimensionnement et d’installations du DTU 68-3.

5. Sélection du matériel

Nous vous conseillons la sélection du matériel suivant : 

  • 1 centrale double flux type 
  • 1 prise d’air extérieure
  • 1 sortie d’air en toiture                   
  • 11 nourrices
  • 5 bouches d’insufflation D80mm
  • 1 bouche d’extraction cuisine diamètre 125mm
  • 4 bouches d’extraction sanitaires diamètre 80mm
  • 1 réseau d’air Pluggit et Tubiso
Besoin d'un conseil technique ? Dites nous comment nous pouvons vous aider

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *