Le Blog de la Ventilation Efficace
  • S'abonner

    S’abonner au blog

Le Blog de la Ventilation Efficace

S’abonner au blog

Efficacité énergétique des bâtiments européens : des changements majeurs à l’horizon 2050 (Partie 2)

Publié par S&P          17 novembre 2023          Lecture: 3 min.

L'efficacité énergétique des bâtiments européens est en pleine mutation, avec des changements majeurs attendus à l'horizon 2050, notamment en France avec le décret Tertiaire n° 2019-771 publié au Journal officiel en date du 23 juillet 2019, complété par un décret complémentaire du 29 septembre 2021.

Grâce à la nouvelle législation européenne en matière d’énergie, aux stratégies d’optimisation énergétique et aux technologies de pointe, en France nous tendrons vers une réduction de 60% de la consommation de CO2.

La directive sur la performance énergétique des bâtiments (DPEB) et la directive sur les énergies renouvelables (DER) de l’UE sont les mesures clés. Celles-ci encadrent les nouveaux procédés d’isolation, d’éclairage ou encore de systèmes de ventilation. Nous vous les présenterons dans cette seconde partie de notre série d’articles de blog.

Vers une nouvelle ère : la législation européenne sur l’énergie

L’Union européenne est en première ligne de la lutte contre le changement climatique.C’est un choix politique et sociétal car il faut noter que l’Europe est loin d’être le plus  gros “pollueur”  en ne représentant   qu’environ  10 % des émissions de gaz à effets de serre au niveau mondial et 

1 % pour la France.  Ses directives en matière d’efficacité énergétique reflètent cette position de leader. L’une des mesures les plus importantes est le paquet législatif « Clean Energy for All Europeans » (Énergie propre pour tous les Européens). Son objectif est de rendre l’UE plus compétitive tout en facilitant la transition vers une économie à faible émission de carbone. Plusieurs éléments de ce paquet concernent les bâtiments, notamment :

  • La directive sur la performance énergétique des bâtiments (DPEB), qui vise à réduire la consommation énergétique des bâtiments neufs et existants. Elle exige que tous les bâtiments neufs construits à partir de 2021 soient des bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle (NZEB, Nearly Zero-Energy Buildings) ;
  • L’introduction de normes minimales de performance sur les rénovations majeures s’applique à tous les bâtiments publics connaissant des rénovations importantes, ainsi qu’aux bâtiments privés dont la surface est supérieure à 1 000 m². Ces normes s’inscrivent dans le cadre de l’objectif global de l’UE de rénover au moins 3 % de la surface totale des bâtiments publics chaque année ;mettre les liens des 2 arrêtés.
  • La directive sur les énergies renouvelables (DER) de l’UE fixe un objectif pour l’ensemble de l’UE d’atteindre une part de 32 % d’énergie renouvelable dans la consommation d’énergie finale d’ici 2030. En ce qui concerne les bâtiments, la DER encourage l’utilisation de systèmes de chauffage et de refroidissement alimentés par des énergies renouvelables, ainsi que l’installation de panneaux solaires photovoltaïques.

Ces mesures contribueront à faire des bâtiments européens des modèles d’efficacité énergétique d’ici 2050.

Des stratégies intelligentes pour optimiser l’énergie

Optimiser l’énergie dans les bâtiments nécessite une approche multifacette, englobant la conception, la construction et l’exploitation des bâtiments. Voici quelques-unes des stratégies clés :

  • Isolation thermique : en améliorant l’isolation des bâtiments, les besoins en chauffage en hiver et en climatisation en été sont réduits ;
  • Éclairage efficace : l’utilisation de solutions d’éclairage à faible consommation, comme les LED, permet de réduire la consommation d’énergie tout en améliorant la qualité de la lumière ;
  • Systèmes de gestion de l’énergie : les bâtiments intelligents utilisent ces systèmes pour contrôler en temps réel la consommation d’énergie, repérer les inefficacités et agir en conséquence ;

Les technologies de pointe au service de la réduction de la consommation

L’adoption de nouvelles technologies est essentielle pour atteindre les objectifs ambitieux de l’UE en matière d’efficacité énergétique. Voici les principales visant à une réduction de la consommation énergétique :

  • Pompes à chaleur : ces appareils permettent de transférer la chaleur d’une source à une autre, offrant ainsi un chauffage et une climatisation plus efficaces ;
  • Énergies renouvelables : l’utilisation de panneaux solaires, d’éoliennes et d’autres sources d’énergie renouvelable permet de réduire la consommation d’énergie fossile ;
  • Systèmes de ventilation intelligents : la ventilation intelligente régule automatiquement en modulant les débit d’air,  en pouvant également récupérer,de la chaleur sur la ventilation. Tout cela va réduire  la consommation d’énergie et améliore la qualité de l’air intérieur.

Spécialisé dans la mise en place de ces technologies, S&P excelle notamment dans l’installation et la rénovation de systèmes de ventilation et de traitement de l’air. Conformes aux réglementations, nos solutions visent à optimiser l’efficacité énergétique et à minimiser les émissions carbones. Nous vous proposons des solutions écoénergétiques et des conseils sur les normes et subventions actuelles avec des produits éligibles aux certificats CEE, à mMaprimrenov par exemple.

La combinaison de la législation européenne sur l’énergie, des stratégies d’optimisation énergétique et des nouvelles technologies de réduction de la consommation permettra d’améliorer considérablement l’efficacité énergétique des bâtiments européens d’ici 2050. S&P, acteur de premier plan dans le domaine de la ventilation et du traitement de l’air, est prêt à vous soutenir dans l’atteinte de vos objectifs de performance énergétique.