Le Blog de la Ventilation Efficace
  • S'abonner

    S’abonner au blog

Le Blog de la Ventilation Efficace

S’abonner au blog

Améliorer l’efficacité énergétique : l’exemple Passivhaus

Publié par S&P          6 octobre 2022          Lecture: 3 min.

Le terme passivhaus est apparu en Allemagne à la fin des années 1980 et désigne un type de logement conçu pour maintenir des conditions de vie saines et durables d’un point de vue écologique. Ce type de logement permet de réaliser entre 70 et 90 % d'économies d'énergie par rapport à une maison traditionnelle. C’est en voyant les demandes en énergie augmenter chaque année que les professeurs Adamson et Feist on crée le label passivhaus. 

L'objectif principal du label passivhaus est de réduire la consommation d'énergie du bâtiment au minimum possible, de manière évaluable et quantifiable, sans sacrifier un haut degré de confort thermique et de qualité de l'air intérieur. Pour se faire, elle établit un certain nombre d’exigences qui permettent de qualifier un logement comme passif. 

Quels sont les critères d’un bâtiment passivhaus ?

Un bâtiment est défini comme passif dès lors qu’il rencontre les caractéristiques suivantes :

  • Des besoins en chauffage inférieurs à 15 kWh/m²a.
  • Des besoins en climatisation inférieurs à 15 kWh/m²a.
  • Une consommation d’énergie primaire (chauffage, eau chaude et électricité) inférieure à 120 kWh/m²a.
  • Un renouvellement d’air par heure inférieur à 0.6 vol/h.

La labellisation prend en compte non seulement le résultat final, mais aussi tous les processus qui peuvent être appliqués dans la phase de construction du bâtiment et qui peuvent entraîner une réduction de la consommation d’énergie et une amélioration de la qualité de l’air intérieur.

La conformité à ces exigences est obtenue en appliquant les principes de base de la construction de maisons passives.

EBOOK: Quelle VMC et solutions de ventilation pour votre maison en 2023 ?  [Téléchargez gratuitement]

Le passivhaus: pour qui, et pourquoi ?

Selon ses créateurs du label Passivhaus, est une proposition applicable à tout type de construction, à tout climat, à toute zone géographique, et à tout style de conception architecturale.

Elle ne définit pas l’utilisation d’un type de produit ou de matériau ou d’une méthode de construction spécifique, mais plutôt l’optimisation des techniques existantes par des mesures de construction passive. Ainsi, les exigences Passivhaus ont été appliquées à des bâtiments aux fonctions très différentes : bureaux, maison individuelle, association, et bien d’autres.

Cependant, le passivhaus est avant tout une mesure européenne, un label allemand. Conçu et développé pour optimiser la température intérieure été comme hiver, le passivhaus a été critiqué pour ne pas pouvoir s’adapter à des conditions climatiques particulières, plus extrêmes, que l’on peut trouver par exemple en Norvège ou aux États-Unis. Des méthodes alternatives de construction de maisons passives ont vu le jour : par exemple l’organisme de recherche norvégien SINTEF a développé un projet de construction de maisons passives qui s’adapte aux conditions climatiques difficiles du pays nordique.

Contradictions entre le label Passivhaus et les réglementations françaises :

Il faut attirer l’attention sur le fait que les exigences du label Passivhaus sont contradictoires aux différentes règlementations françaises. Son application stricte peut rendre non-conforme le bâtiment. Sachant qu’un bâtiment conforme à la RE2020 est moins énergivore que le label Passivhaus.

La prise de conscience mondiale vis-a-vis des conditions climatiques changeantes et la nécessité de réduire la consommation d’énergie ont vu une émergence des bâtiments certifiés passifs, mais surtout en Europe ou dans les climats continentaux.

En France, la première maison certifiée passive en France est apparue en 2018 dans le Var.

Passivhaus - S&P
© Jean-Louis Bidart

Passer à une construction passive ou très peu énergivore est à la fois le présent et le futur de la construction, et en étroite relation avec la loi RE2020

En France, la RE2020 est une réglementation qui fixe des exigences pour limiter les besoins bioclimatiques (thermiques, chauffage) et les consommations d’énergie des nouveaux bâtiments et assurer le confort d’été aux occupants.

L’ analyse du cycle de vie est aussi traitée dans la RE2020 avec un objectif de décarbonisation de la construction.

Le label Passivhaus et la règlementation RE2020 convergent vers un même objectif : la neutralité carbone.

Afin de répondre à ces différentes exigences, S&P France propose des produits sous certifications les plus exigeantes NF vmc,  QB Ventilation hygroréglable, Passivhaus  pour répondre aux attentes des bureaux d’études, promoteurs et constructeurs de maisons individuelles.

Chez S&P, nous proposons de vous aider dans le choix de votre système de ventilation afin d’obtenir la certification maison passive. Contactez-nous !

Nueva llamada a la acción