Le Blog de la Ventilation Efficace

Le Blog de la Ventilation Efficace

S’abonner au blog

5 étapes pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment

Publié par S&P le Dec 20, 2021
0 commentaire

L'efficacité énergétique d’un bâtiment mesure la relation entre la production d'une performance ou d’un service et la dépense énergétique nécessaire pour le produire. En d’autres termes, il s’agit du rapport entre énergie consommée et énergie délivrée par un équipement. C’est une donnée importante puisque l'efficacité énergétique du bâtiment n'affecte pas seulement la facture d’électricité, mais peut également avoir un impact sur la valeur du bâtiment, le bien-être et les performances des occupants. Voici 5 éléments clés pour améliorer de manière significative l’efficacité énergétique d’un bâtiment.

Contrôlez votre consommation d’énergie

La société est de plus en plus consciente de la nécessité de contrôler notre consommation d’énergie, une consommation qui, en règle générale, est supérieure à ce qui est réellement nécessaire, tant dans les résidences personnelles que dans les bureaux, les industries et les commerces. La consommation des systèmes de chauffage, de climatisation, et de ventilation sont fondamentales lors de l’évaluation énergétique d’un bâtiment.

Grâce à une isolation thermique adéquate, il sera possible de réduire la consommation de ces systèmes, mais nous vous recommandons également de remplacer les équipements de climatisation par des équipements plus efficaces et d’installer des systèmes de ventilation mécanique (VMC) avec récupération de chaleur, solution idéale pour répondre aux exigences actuelles en matière d’économie d’énergie et de qualité de l’air intérieur. Le système double flux sera, à long terme, celui qui vous permettra d’atteindre vos objectifs de réduction de la consommation d’énergie.

[Voir les systèmes de VMC Double Flux S&P]

Nous vous conseillons de réaliser un audit énergétique de votre bâtiment, afin d’améliorer sa performance énergétique.

Faites le choix des bons matériaux de construction

Le choix des matériaux est crucial lors de la construction d’un nouveau bâtiment. Une tendance actuelle est la construction de bâtiment à énergie positive – c’est-à-dire un bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. C’est un travail de construction difficile et, si vous ne prévoyez pas de construire un bâtiment à énergie positive, vous pouvez en revanche faire le choix de matériaux de construction qui améliorent l’efficacité énergétique du bâtiment et la qualité de vie des occupants. Des exemples de matériaux sont :

  • Le bois : celui-ci présente des avantages vis-à-vis de l’isolation, et permet de réaliser des économies sur la facture de chauffage et la climatisation.
  • Les peintures écologiques ne comprenant pas de composés organiques volatils (COV).
  • La ouate de cellulose : un isolant très efficace issu du recyclage de papier.
  • Le liège : un excellent isolant thermique et acoustique.
  • La laine de mouton : présente des caractéristiques isolantes remarquables, notamment face à l’humidité.
  • La terre cuite : un matériau durable, écologique, et qui présente de nombreuses caractéristiques positives pour économiser de l’énergie
  • Le bambou : un matériau résistant, écologique et renouvelable pouvant être utilisé comme substitut du bois. 

Optez pour les énergies renouvelables 

Afin de répondre aux exigences de construction des bâtiments neufs (et également celles dans la rénovation), il est nécessaire de mettre en place des systèmes permettant de limiter la consommation énergétique du bâtiment.

On parle d’énergie renouvelable lorsque la source d’énergie distribuée a la capacité de se renouveler à vitesse égale ou supérieure à l’énergie dépensée. L’énergie hydraulique, l’énergie éolienne, l’énergie solaire, les biocarburants ou encore l’énergie géothermique sont des sources d’énergies renouvelables. 

En fonction de votre projet de construction, beaucoup de choix d’énergies renouvelables sont possibles. Les besoins en énergie seront différents d’un bâtiment à l’autre, par exemple entre une maison individuelle et les bureaux d’une société. Faites le bon choix en fonction des attentes de votre client et en pensant au bien-être des occupants et de l’environnement. La loi RE 2020 encadrera particulièrement les constructeurs.

Choisissez des systèmes de contrôle intelligents

L’utilisation de systèmes de gestion et de contrôle des installations du bâtiment sera essentielle pour améliorer son efficacité énergétique. Les progrès technologiques des dernières décennies permettent de réaliser des économies importantes, notamment en matière de consommation d’énergie. Actuellement, de nombreux systèmes de contrôle de la consommation énergétique existent et permettent une vérification permanente de l’utilisation du chauffage, de la climatisation, de l’eau chaude, … 

Il existe également des systèmes de ventilation intelligents et divers types de technologies composées de capteurs intelligents et d’autres dispositifs qui fournissent de grandes quantités de données pour évaluer la situation du bâtiment et même détecter les mauvaises habitudes des utilisateurs. Ceci permet à la fois d’améliorer la consommation énergétique et les habitudes des utilisateurs.

Passez à la conception passive

Un bâtiment passif est, en quelque sorte, une construction dont la chaleur s’autorégule, été comme hiver, et qui n’a pas besoin de système de chauffage ou de climatisation. La température est idéale pour les occupants quelle que soit la saison. Les facteurs qui influencent le plus l’efficacité énergétique des constructions passives sont les suivants :

  • L’orientation du bâtiment, de manière à améliorer sa capacité à profiter de la lumière naturelle et à stocker la chaleur.
  • Les matériaux utilisés dans la construction – comme expliqué précédemment.
  • L’étanchéité à l’air et l’isolation thermique du bâtiment.
  • Les systèmes de ventilation double flux : dans ce type de VMC l’extraction et la rentrée d’air sont effectuées mécaniquement. Le double flux assure un niveau de qualité de l’air maximal et permet également, grâce à un récupérateur de chaleur, de réguler la température du bâtiment en toutes circonstances.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *